warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  News > Autres fournisseurs




 
Projet pilote: CityDepot met en circulation son premier camion électrique

go back print this page     send page by mail     Comments
CityDepot, qui développe un nouveau mode de livraison urbaine, met en circulation son premier camion électrique en partenariat avec E-trucks Europe. Dans le mode de livraison mis en place par CityDepot, les commerçants, entrepreneurs et autres organisations installés en ville ne font plus livrer les marchandises chez eux mais à l'entrepôt CityDepot, en périphérie. Cet entrepôt fonctionne comme un point de livraison unique pour le transporteur qui ne doit plus circuler en ville. Les livraisons sont organisées à l' entrepôt de manière à être livrées de manière ' verte' et sécurisée, en suivant les exigences du commerçant/transporteur.

La flotte interne de CityDepot, qui se composait de 4 véhicules (deux vélos cargo, une camionnette électrique et un petit camion), vient de s' enrichir d' un camion électrique. La mise en circulation de ce véhicule s' inscrit dans le cadre de EVTecLab, un projet pilote du “Vlaamse Proeftuin Elektrische Voertuigen”. Avec EVTecLab, CityDepot veut montrer que les véhicules électriques constituent une vraie alternative aux véhicules traditionnels pour les courts trajets en ville. CityDepot circulera avec ce véhicule durant un an dans un rayon de 180 à 200 km.
E-trucks Europe a réalisé en 2012 une première version du camion électrique en collaboration avec Flanders' DRIVE, Triphase et avec le soutien financier du gouvernement flamand. Ensuite, l’entreprise a développé un prototype doté d’une motorisation améliorée, qui est utilisé depuis un an à Lommel (lire aussi Un premier camion électrique pour la ville de Lommel). 

CityDepot: indépendant financièrement

Lancé en 2011, CityDepot a bénéficié pour son lancement de subsides du gouvernement flamand (il bénéficie également du soutien de plusieurs partenaires dont la Febetra, OTM, UNIZO, VVSG, la Région flamande, l’Agentschap Ondernemen, la province de Limbourg et la ville d’Hasselt). Ces subsides, 290.000€ au total, étaient destinés à lancer l’entreprise et à l’accompagner durant ses 2 premières années d’existence. Elle devait ensuite, si le concept fonctionnait, voler de ses propres ailes. Et c’est bien ce qui arrive aujourd’hui. Depuis début 2014, CityDepot est rentable et peut donc fonctionner sur ses propres recettes.

18/03/2014  |  Astrid Huyghe
go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?