warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  News > Réglementation




 
LIW et Vincent Logistics plaident en faveur des écocombis

go back print this page     send page by mail     Comments
Logistics in Wallonia et Vincent Logistics ont organisé une journée d' information sur les écocombis, des véhicules plus longs que les semi-remorques traditionnels pouvant transporter une quantité de marchandises plus importante. Jean-Marie Becker, administrateur délégué de Logistics in Wallonia et Jean Vincent, directeur de Vincent Logistics ont exposé les multiples avantages que présentent ces nouveaux types de véhicules qui ne circulent pas encore en Belgique. Par rapport à un semi-remorque traditionnel, ils permettent de charger 50% de marchandises en plus pour 1/3 de trajets en moins et 1/3 de consommation en moins. « Ils sont donc plus économiques et plus écologiques ». Pour Jean Vincent, il est urgent que les écocombis puissent circuler en Belgique et ce afin que nos services et produits régionaux puissent rester compétitifs. « Actuellement, 800 écocombis roulent aux Pays-Bas et en janvier 2013, il y aura 1.000 unités », a-t-il déclaré. « Leurs véhicules peuvent transporter 40 tonnes et les nôtres 28. Face à un client, les Pays-Bas sont donc en position favorable. Sur une distance similaire, nous présentons un sérieux handicap. »

Les Pays-Bas ne sont pas les seuls à avoir autorisé les écocombis. La Suède, la Finlande, le Danemark et certains Länder allemands ont fait de même. « Il ne faudrait pas que des accords transfrontaliers se fassent entre ces différents pays et que nous soyons à la traîne. » « Il faut rapidement autoriser la circulation des écocombis en Belgique et que, bien entendu, les régions soient unanimes. »

Quasi le même rayon de braquage

LIW et Vincent Logistics ont aussi organisé une démonstration pratique des performances d'un écocombi par rapport à un semi-remorque traditionnel (voir photos). Constats : le nombre de tonnes que chaque type de véhicule peut transporter est bien différent (la masse maximale autorisée passe de 44 tonnes à 60) et le rayon de braquage des deux véhicules est pratiquement le même. Les organisateurs avaient en effet reconstitué sur le site de Vincent Logistics à Herstal un rond-point présentant les mêmes dimensions qu'un rond-point belge. Les deux véhicules se sont engagés dans ce rond-point et le constat est clair : le rayon de braquage des deux véhicules est presque identique, à une condition toutefois : que l'écocombi soit équipé d'un dolly directionnel.

Cette démonstration était aussi l' occasion pour les organisateurs de tordre le cou aux idées reçues concernant la circulation des écocombis. Notamment concernant le fait que ces longs camions pourraient endommager davantage l' infrastructure routière : « Les écocombis font 60 tonnes réparties sur 8 essieux. Les véhicules traditionnels font 44 tonnes réparties sur 5 essieux. La répartition des charges est donc meilleure dans les écocombis. »

La Région wallonne n'a pas encore pris position

Où en est le dossier des écocombis en Belgique ? En janvier dernier, le Secrétaire d' Etat à la Mobilité Melchior Wathelet, a signé le texte de l’Arrêté Royal qui autorise la circulation des écocombis sur le territoire belge. La balle est maintenant dans le camp des régions. Le gouvernement flamand a déjà validé le projet de test d’écocombis mais « la Région wallonne n’a pas encore pris position », précise Jean-Marie Becker. « Le cabinet de Carlo Di Antonio s’informe, il souhaite connaître toutes les études réalisées sur les écocombis avant de se positionner. Mais il est ouvert au projet. »

Vincent Logistics possède déjà un écocombi qui ne circule pas actuellement. Mais les intentions de Jean Vincent sont claires : « Lorsque les écocombis seront autorisés, j’en achèterai cinq dans les trois premiers mois et cinq dans les trois mois suivants. En six mois, cela génèrera 24 emplois supplémentaires. »

24/10/2012 55 |  Astrid Huyghe
go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?