warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  News > Réglementation




 
Homologation iFast: accélération sous conditions

go back print this page     send page by mail     Comments
L'iFast, le système créé pour accélérer les procédures d'homologations de véhicules, est en phase de test auprès d'une cinquantaine d'entreprises belges. Parmi elles, Cargo Lifting, spécialisée dans la transformation de véhicules utilitaires. L'entreprise est impatiente d'utiliser le vrai 'iFast' qui sera disponible début 2013.

Le 29 octobre est entrée en vigueur la nouvelle réglementation européenne sur l' homologation des véhicules. Depuis lors, aucun véhicule des catégories M2, M3, N1 à N3 et O1 ne peut être immatriculé s’il n’obtient pas un CoC (certificat de conformité). Les versions d’usine sont couvertes par un CoC de première phase mais les véhicules transformés doivent obtenir un CoC de 2e phase qui est demandé par le carrossier ou le concessionnaire qui doivent au préalable avoir obtenu un CoP (Conformity of Production).

Pour accélérer ces nouvelles demandes d’homologations, le SPF Mobilité va mettre en place l’iFast, une interface web sur laquelle le constructeur en règle (voir encadré) pourra introduire des dossiers d’homologations, en connexion directe avec la base de données DIV. Depuis début octobre, le système est en phase de test (pré-iFast) auprès d’une cinquantaine de constructeurs belges. Et il fonctionne : le SPF Mobilité a déjà traité 300 dossiers et est en train de finaliser la version définitive, prévue pour le début du 1er trimestre 2013. En Belgique, 350 constructeurs pourraient à terme en bénéficier.

Parmi eux, Cargo Lifting à Villers-le-Bouillet. En pré-iFast, l’entreprise a déjà introduit 60 dossiers. « Pour homologuer un véhicule, on devait attendre entre 1 et 3 mois », développe Patrick Jamar, technico-commercial et homologations chez Cargo Lifting. « Avec l’iFast, cela prendra quelques minutes. Un avantage énorme pour notre entreprise qui a une production de 5-6 véhicules par jour et dont 1/3 ont besoin d’une homologation.»

Quid des contrôles ?

Les dossiers d’homologations ne seront plus contrôlés lors de leur introduction mais le SPF Mobilité prendra régulièrement un échantillon de dossiers pour les vérifier en profondeur. En cas d’irrégularités, des sanctions s’appliqueront (encadré) et les mesures nécessaires seront imposées.



Conditions pour utiliser iFast

1) Être doté d’un CoP
2) Suivre une formation du SPF Mobilité et des fédérations du secteur
3) Avoir introduit trois dossiers d’homologations sans remarque
4) Avoir un ' rating’ AAA auprès du SPF Mobilité. Un constructeur démarre avec la note AAA. Si le SPF constate une irrégularité dans un de ses dossiers, il descend à AAB, puis à AAC. S’il introduit des dossiers de qualité, le constructeur peut remonter sa cote. Mais s’il commet une troisième erreur d’affilée, son accès à l’iFast est supprimé. Le constructeur doit alors recommencer la procédure à zéro.

12/02/2013  |  Astrid Huyghe

Download full article in PDF

go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?