warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  Dossiers > Editorial




 
Ecotaxe : comment le gouvernement français a gâché une idée

go back print this page     send page by mail     Comments
Les tarifs de l' Ecotaxe viennent (enfin) d’être publiés au Journal Officiel. Ce n’est pas trop tôt si l’on se rappelle que l’ecotaxe doit théoriquement entrer en vigueur le 1er octobre prochain. Ce dernier point et d’ailleurs sujet à caution. D’une part, le retard d’équipement des futurs clients étrangers est patent, mais c’est surtout du côté du système lui-même que les incertitudes ne sont pas encore levées. Les premiers tests en conditions réelles viennent seulement de débuter sur des trajets sélectionnés avec soin, et ni les processus ni les équipements entourant la perception de la taxe ne sont encore entièrement validés. Un nouveau report n’est donc pas tout à fait à exclure.
La structure même des tarifs a de quoi étonner. Les tarifs provisoires faisaient état d’un faible avantage accordé aux Euro 6 par rapport aux Euro 5 et EEV, ce qui était parfaitement explicable (avec une pointe de cynisme) par l’intérêt du constructeur national (Renault Trucks) qui ne délivrera ses premiers modèles Euro 6 qu’à la date-limite du 1er janvier 2014. Mais voilà que les tarifs définitifs comprennent déjà une majoration de 10 % pour 2014, avec pour seule catégorie réellement favorisée des poids lourds électriques dont on se demande ce qu’ils iraient bien faire sur une route nationale.
Rien sur les véhicules hybrides, à gaz ou bicarburant qui constituent pourtant une réelle alternative écologique aux Euro 5 ou EEV actuels ? C’est le principe même de l’Ecotaxe qui est jeté aux oubliettes. L’Ecotaxe est en effet le rejeton tardif du Grenelle de l’Environnement. Un rejeton tardif qui s’apparente aujourd’hui davantage à un fils illégitime. L’Ecotaxe n’a plus d’éco que la particule. C’est une vulgaire taxe, rien de plus. Pire, c’est une usine à gaz. Pour un projet censé contribuer à un meilleur environnement, c’est un comble.

24/05/2013  | 10 Claude Yvens
go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?