warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  News > Trailer




 
Constructeurs belges de matériel tracté: les spécialistes résistent

go back print this page     send page by mail     Comments
Les constructeurs belges de matériel tracté ont souffert ces dernières années en raison de la crise économique. Mais finalement, peu de marques ont disparu. La plupart ont intégré un groupe plus important ou ont survécu grâce à la spécialisation et au sur mesure.

Les véhicules belges sont réputés pour leur qualité. La crise n' a fait que le confirmer. Les constructeurs belges tiennent largement compte des souhaits du client. La différence est claire avec les grands constructeurs (de masse) allemands qui placent des produits standard tandis qu’avec les constructeurs belges, on s’assied d’abord autour de la table pour discuter des possibilités. Cela reste un argument déterminant pour de nombreux clients.

Produits innovants

Les constructeurs belges se distinguent par leurs produits innovants et leurs réponses aux exigences de polyvalence et aux contraintes règlementaires (dans le domaine des dimensions mais surtout au niveau de la répartition des charges sur essieu). Quelques exemples : un véhicule de distribution palettisée de carburant d’Atcomex, l’X-Steering de Renders, les semis bennes V-Streamline de Stas, la superstructure totalement coulissante de la Royen FlexiWay et, du même constructeur, les véhicules à double niveau de chargement 2in1Way, les semis Faymonville pour le transport de verre en plus des modules de transport (et leurs possibilités d’accouplage à toutes les autres marques), modules moteurs et semis modulaires, les véhicules de promotion innovants de Noyens, les semis et conteneurs citernes de Van Hool, le matériel écologique de Stokota et les bennes Quadrat de Mol.

Souvent, les constructeurs belges développent aussi des méthodes de production totalement neuves et innovantes. Atcomex applique ainsi des techniques de soudures sophistiquées, Stas utilise une technologie totalement neuve de soudure de l’aluminium et un processus de production automatisé tandis que Van Hool a conçu de nouvelles méthodes de production dont de nombreuses machines et techniques de contrôle.

Ambassadeurs belges

Le marché belge étant trop petit, la plupart des constructeurs nationaux se tournent vers l’étranger et deviennent les ambassadeurs de notre industrie high-tech.
Atcomex développe ses activités internationales avec un nouveau bureau à New Delhi qui abritera une vaste division Design & Engineering en plus d’une équipe commerciale. Selon Atcomex, l’Inde va devenir un des grands pôles économiques du monde. Maarten Vanwalle, BU manager Aircraft Refueling, ajoute : « L’aviation reste un marché en croissance, surtout en Asie et au Moyen-Orient. L'Inde compte pas moins de 127 aéroports et 20 sont en construction. La force aérienne indienne compte aussi 51 bases réparties dans tout le pays. D'où notre présence là-bas. »

LAG fait intégralement partie du groupe Burg, lui-même propriété du Chinois CIMC. LAG construit des semi-remorques à Bree pour l’ensemble du groupe, mais aussi les premiers produits pour le nouveau constructeur (allemand) Burg Silvergreen.

AJK a construit 36 bennes - sa spécialité - sur châssis DAF pour l’Afrique et a développé des bennes spéciales pour l’exploitation minière au Mali (charge utile de 55 t).
Turbo’s Hoet s'appuie sur son réseau européen d’implantations et possède aussi une carrosserie en France (Bizien).

Stokota construit de nombreux produits dans les implantations polonaises d’Elblag et de Kalice (y compris les Serrus à fond mouvant) et possède encore une division en France (Raismes).
Faymonville ne produit pas seulement des véhicules spéciaux en Belgique, mais aussi au Luxembourg et en Pologne.

Spécialistes du sur mesure et niches

Nos constructeurs se spécialisent et délaissent les produits ordinaires. Avec des véhicules totalement adaptés aux souhaits du client, non seulement ils peuvent survivre mais aussi afficher leurs atouts : flexibilité, rapidité et innovation. Même les acteurs les plus importants investissent de nouvelles niches. Van Hool par exemple construit aujourd'hui, en plus d'une vaste gamme de semis standard, des véhicules citernes, bulk, pour le transport exceptionnel, ainsi que des conteneurs citernes et à gaz. Stas a concentré la totalité de sa production sur des véhicules en aluminium avec un accent sur les bennes et véhicules à fond mouvants. OVA est lui aussi un spécialiste de la construction en aluminium (bennes, bulk). Atcomex s'est spécialisé dans les véhicules citernes et bulk, mais surtout les avitailleurs.

Gheysen & Verpoort et Faymonville ont tous deux choisi le secteur des surbaissées et du matériel pour le transport exceptionnel, mais à une échelle différente. AJK a utilisé son savoir en matière de bennes et de systèmes de conteneurs pour produire des presses à déchets et des conteneurs spéciaux. Stokota se concentre sur 4 secteurs : véhicules citernes pour carburants, citernes écologiques (déchets/nettoyage), surbaissées et fonds mouvants. KWB fournit des véhicules pour des superstructures avec essieux directeurs et grues mobiles. Noyens s’est fait une spécialité des remorques de promotion et Sevan-Janssens du matériel pour le transport de véhicules. Tous cependant partagent les mêmes atouts : une approche personnalisée, le sur-mesure et les solutions individuelles, le tout associé à une expertise et un sens de l’innovation aiguisés.


Axés sur l’exportation

Nos grands constructeurs ne s’adressent évidemment pas seulement au marché belge, mais vendent l’essentiel de leurs produits à l’étranger. Sur les quelque 4.000 unités produites par Van Hool, 80 % sont destinées à l’exportation. La proportion est identique chez Stas. Pour LAG (+/- 2000 unités produites au total), le rapport est de 1/3 pour le marché belge et 2/3 pour l’exportation. Chez Faymonville, la part exportée est encore plus importante (environ 90 %) et pour le groupe Turbo’s Hoet (380 véhicules en 2012), le rapport est de 50/50. Les producteurs plus modestes affichent une part nationale plus importante. C’est ainsi que Gheysen & Verpoort a produit 171 véhicules pour la Belgique en 2012, 17 pour les Pays-Bas et 6 pour la Suisse.


08/02/2013  |  Hendrik Despiegelaere

Download full article in PDF

go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?