warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  Dossiers > Gestion de flottes




 
Anti-vols carburant: deux types de fuite à colmater

go back print this page     send page by mail     Comments
Au prix du carburant, un réservoir plein représente une 'marchandise' de plus en plus tentante. Des systèmes existent pour prévenir le vol de carburant, mais ils doivent à la fois cibler les chauffeurs indélicats et les bandes organisées.

Selon le prix du marché, un réservoir plein peut contenir jusqu' à plus de 1000 euros de diesel. Même les systèmes anti-vol les plus sophistiqués se remboursent en un plein… Le problème est qu’il faudrait presque en acheter deux, car les sources de fuite sont multiples.

Le cas le plus fréquent est lié aux chauffeurs de l’entreprise même. Qui n’a jamais pris un chauffeur sur le fait en train de remplir le jerrycane d’un ' copain’ sur un parking d’autoroute ? Un contrôle superficiel des consommations ne permet pas de détecter le vol d’une cinquantaine de litres dans un réservoir de 600 litres. Il faut au minimum croiser plusieurs sources de données pour s’en rendre compte (carte carburant + données de l’ordinateur de bord. Mais ceci ne suffit pas toujours pour repérer un des types de vol les plus fréquents, appelé ‘skimming’ (écrémage) par les anglo-saxons : le prélèvement de 20 ou 25 litres lorsque le réservoir est rempli. Les capteurs installés d’origine sur les réservoirs ne détectent pas cette baisse minime (n’importe quel automobiliste s’en rend compte s’il observe sa jauge de carburant durant les 100 premiers kilomètres parcourus après un plein).

Les anti-vols les plus classiques sont comparables à des bouchons de sécurité. Dans leur forme la plus basique, ils empêchent l’intrusion d’un tuyau de siphonnage à l’intérieur du réservoir. Mais ils n’empêchent pas le prélèvement de petites quantités lorsque le réservoir est rempli à ras-bord (dans la hauteur située entre le sommet du réservoir et le fond du bouchon). D’autres bouchons anti-vols, pénétrant plus profondément dans le réservoir, sont équipés d’un volet à clapet : après remplissage, un flotteur remonte à la surface pour empêcher toute intrusion. Ce type d’anti-vol vaut en général entre un tiers et un quart de la valeur d'un plein de diesel.

Il existe plusieurs marques de bouchons anti-siphon, mais un bon équipement doit garantir le même débit de remplissage du réservoir (120 l/min), ne pas empêcher la bonne utilisation du pistolet (vérifier la hauteur libre entre le réservoir et la superstructure), et évidemment ne laisser subsister aucune possibilité de fuite accidentelle.
Pour prévenir les vols au siège de l’entreprise même, Tokheim a développé un système d’identification du véhicule par puce RFID qui n’autorise le plein que dé véhicules préalablement autorisés.

Prévenir les vols criminels

Reste que ces systèmes n’arrêtent pas certaines bandes organisées. Soit parce qu’elles utilisent des tuyaux de très faible diamètre qu’elles réussissent à faire pénétrer quand même à l’intérieur du réservoir en les combinant avec des pompes à haute pression. Soit parce qu’elles s’attaquent à d’autres parties du réservoir, comme la bonde ou le corps du réservoir lui-même. On se trouve ici dans du gangstérisme pur et dur.

Pour y faire face, deux types de systèmes cohabitent. Les premiers détectent toute baisse suspecte du niveau de carburant (pendant la nuit par exemple) et envoient un message d’alerte au chauffeur ou au siège de l’entreprise. Il est alors possible d’impliquer un service de police ou de surveillance, et il est arrivé que les voleurs se fassent encore prendre sur le fait (une opération de siphonnage criminelle dure généralement un quart d’heure). L’efficacité du système dépend toutefois largement de la bonne volonté des services de police… et on ne recommandera pas au chauffeur de risquer son intégrité physique pour quelques dizaines de litres de diesel.

Les voleurs de carburant ayant horreur de la publicité, d’autres sociétés proposent des systèmes basés sur la dissuasion. La moindre agression au réservoir déclenche une alarme sonore (éventuellement couplée à un message parlé) et l’activation d’un stroboscope.
A notre connaissance, il n’existe pas encore de système activant une caméra de surveillance qui permettrait d’identifier a posteriori la personne ou le véhicule incriminé. On pourrait cependant voir émerger ce type de solution chez Alert Gasoil.


Spytank, une initiative montoise

Le système Spytank combine un anti-siphon mécanique et un système de communication de données avec la base opérationnelle par GSM (sur base d’un abonnement qui coûte de 5 à 15 EUR / mois). « Avec notre sonde Level, nous repérons déjà une baisse de 4 ou 5 litres dans le réservoir. Il ne faut donc pas plus de 30 secondes pour que quelqu’un soit averti. », explique Axel Soyez. Spytank a été fondé par un ancien transporteur qui ne trouvait pas sur le marché le système idéal. La société est basée à Mons.


Alert Gasoil, plus qu’un anti-vol

La société française Alert Gasoil est en train de s’implanter en Belgique avec un service qui va au-delà de l’anti-vol traditionnel. Extérieurement, c’est un boîtier électronique qui se loge dans la boîte à fusibles, combiné à une jauge très précise placée dans le réservoir. Mais le système surveille également des données telles que le temps passé moteur allumé à l’arrêt et peut coupler les données de consommation à une géolocalisation.  Il se distingue aussi par un reporting qui permet une optimisation des réservoirs : en fonction des données historiques, il calcule le volume de carburant transporté inutilement au détriment de la charge utile. Dans un cas extrême, il permet même de se passer d’un deuxième réservoir.


07/11/2013  |  Claude Yvens

Download full article in PDF

go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?