warehouse_and_logistics
FR - NL Home >  News > Truck




 
Anders Nielsen, CEO de MAN MAN Truck & Bus AG parle de MAN... et de Scania

go back print this page     send page by mail     Comments
Lors des journées de découvertes des nouveaux MAN Euro 6, nous avons eu le plaisir d'une discussion ouverte avec Anders Nielsen, CEO de MAN Truck & Bus AG.

T&B: MAN regarde-t-il maintenant au-delà des frontières européennes, puisque le marché européen stagne?

Anders Nielsen: Absolument. MAN es tune entreprise mondiale, particulièrement active en Amérique du Sud. Nous avons aussi passé un accord avec Sany qui nous offre de nouvelles possibilités de croissance en Chine. L' export hors Europe est d' ailleurs de plus en plus important pour nous op export : cela représente déjà 35 % de notre production, et ce pourcentage devra atteindre les 50 %.

T&B: Quels marchés visez-vous en particulier?

Anders Nielsen: J’ai déjà parlé de la Chine, mais nous voulons aussi progresser en Russie, particulièrement prometteuse, et sur d’autres marchés asiatiques.

T&B: Y aura-t-il d’autres formes de rapprochement entre MAN et Scania sous la direction de Volkswagen?

Anders Nielsen: Je suis convaincu que MAN et Scania doivent rester totalement indépendants l’un de l’autre. Ils s’adressent à des clientèles  différentes et ils ont des images bien différenciées. Cette image dépend d’abord des cabines et des moteurs. Tant MAN que Scania conserveront donc leurs propres cabines et leurs peopres moteurs. A nous de chercher les collaborations dans les domaines de la recherche, d’autres composants communs  ou des achats.

T&B: Il n’y aura donc pas de réseaux communs pour distribuer MAN et Scania?

Anders Nielsen: Cela n’aurait aucun intérêt. Un plus un ne fait pas toujours deux, la concurrence est bien placée pour le savoir. MAN et Scania continueront à opérer sur le marché comme des concurrents honnêtes, l’un à côté de l’autre.

T&B: MAN va-t-il développer un petit modèle qui comble le vide entre le Crafter de Volkswagen et le TGL?

Anders Nielsen: En Europe, en tout cas, il n’y aura pas de petit MAN entre 3500 et 5000 kg. Le client européen préfère utilise de grosses camionnette sou leurs dérivés, et le Crafter est parfait dans ce rôle. Pour l’export, c’est différent. Il existe une possibilité de voir arriver un petit camion qui serait développé avec Volkswagen et vendu sous les deux marques. Sur les marchés d’exportation, l’accent est encore plus porté sur la robustesse parce que les surcharges sont systématiques. Là, un petit camion à la technique éprouvée peut apporter un avantage. Mais en Europe, il n’y a pas de marché pour cela.
Portrait

Anders Nielsen est né le 18/12/1962 à Sundbyberg en Suède. Il a fait des études d’économie au Linköping Institute of Technology. Il a débuté sa carrière en 1987 chez Scania AB en Suède et est devenu en 1995 responsable de l’usine de boîtes de vitesses de Sibbhult. En 1997,  il a pris la tête de l’usine d’Oskarshamn. En 2002, il a été nommé Technical Director de Scania Latin America au Brésil.
A son retour en Suède, il a pris la direction de la production de cabines et de châssis en cabine avec le titre de Senior Vice President. En 2010, il est entré à l’Executive Board de Scania AB, responsable de la production et de la logistique logistiek. Depuis le 1er  septembre 2012, Anders Nielsen est le Chief Executive Officer de MAN Truck & Bus AG.

11/04/2013  |  Hendrik Despiegelaere
go back print this page     send page by mail     Comments
Vos commentaires
Rédigez votre commentaire (max 1000 signes)

En postant un commentaire, je déclare accepter les conditions générales d'utilisation .

Adresse mail

Mot de passe

Pour votre securité, ce champs doit être encodé à chaque commentaire.

-> Mot de passe oublié ?
-> Pas encore inscrit ?